Prisonniers en Suisse pour infractions liée à drogue

avocat européen de mandat d arrêt

Tout au long de l'histoire, Suisse a été reconnue comme grand blanchiment d'argent du Trafic International de Drogue. Cette notoriété (pas si infondée) a été accompagnée par sa politique relativement neutre de prévention des crimes liés au trafic de stupéfiants de toute nature. Cependant, aujourd´hui, l'État et les principales institutions chargées de gérer les lois relatives au trafic illégal de substances psychoactives ont manifesté un intérêt considérable pour résoudre les principaux problèmes liés à drogue.

Actuellement, modèle suisse inclut coopération avec les principales organisations qui lutte contre trafic de stupéfiants, actives dans monde et qui maintient incarcérés les trafiquants de drogue de différents pays.

Quels sont les crimes associés aux drogues passibles d'emprisonnement en Suisse et qui ne sont pas?

Le modèle suisse punie d'une peine d'emprisonnement pour trafic de drogue essentiellement transport, production et distribution illégale de substances (légales ou illégales), car il génère une série de crimes collatéraux tels que blanchiment d'argent, les homicides, etcetera; et entrave également ses stratégies de lutte contre consommation de drogues dans pays. possession de ces produits (légaux ou non) pour consommation personnelle des individus ne constitue pas un crime qui exige habituellement une peine d'emprisonnement; plutôt il donne aux gens une sorte d'aides d'État à surmonter leurs problèmes de dépendance (ce qui ne veut pas dire que drogue est légale en Suisse). Bien qu'il soit en contradiction avec fait que ne pas pénaliser une peine d'emprisonnement pour les personnes qui utilisent des substances psychotropes, cette activité illégale étant considérée par loi; Cette politique a généré une insertion sociale assez réussie de personnes toxicomanes et a contribué à sauver des vies humaines.

Comment Suisse lutte-t-elle contre toxicomanie et quelle est position de l'État vis-à-vis du trafic de drogue?

avocat spécialisé droit pénal doncaster royaume-uni

La Suisse combat toxicomanie par prévention, traitement, réduction des risques et répression. Dans cas de ces «quatre piliers», les objectifs fondamentaux visent à offrir une aide aux toxicomanes qui entrent dans pays et sont exécutées en marge, mais favorisées par loi; car ce sont des individus qui, plutôt que des criminels, se considèrent comme des victimes du trafic de drogue. D'autre part, les personnes qui, n'étant pas dépendantes, consomment des drogues «douces» pour s'amuser ou pour toute autre raison, de manière sporadique et sans affecter négativement les autres, passent souvent inaperçues devant les tribunaux, qui sont plus concentrés en neutralisant les réseaux de trafic de drogue qui opèrent illégalement dans pays, appliquer des mesures assez "bonnes" sur consommateur comme punition pour avoir encouru cet acte (qui est toujours illégal).

Cependant, trafic de drogue est cause fondamentale que ces personnes considèrent comme des victimes dans ces actes qui causent des dommages à leur propre personne et, parfois, à des tiers; Par conséquent, il constitue un crime grave passible d'emprisonnement, fonctionnant plus ou moins de même manière que dans d'autres parties du monde. Suisse coopère avec l'Union Européenne dans l'arrestation de réseaux de trafiquants de drogue qui établissent des contacts avec son territoire national, en appliquant des charges notables aux criminels détenus pour avoir exercé cette activité.

Quelles sont les particularités de peine de prison pour délit de drogue en Suisse?

Pour sa renommée internationale de blanchiment de “narcodollars” et de paradis fiscal de criminels dans domaine mercantile; les trafiquants de drogue vont généralement en Suisse pour utiliser les banques et profiter des lacunes laissées par les politiques de l'État en matière de développement des activités économiques. Cela permet une coopération efficace entre les autorités du pays et d'autres partenaires internationaux, favorisant les arrestations sur territoire suisse, les aéroports, etc., des émissaires des grands réseaux de trafic de drogue qui se rendent dans pays pour négocier avec leurs actifs. À suite de cette coopération, Suisse détient de nombreux criminels pour des infractions liées à drogue appartenant à des «cartels» dans monde entier. De cette façon, les autorités du pays contribuent à lutte contre trafic de drogue sur leur territoire, à rendre leur politique de prévention plus efficace et à neutraliser cause des autres crimes qui se produisent dans leur pays; d'un autre côté, ils contribuent à lutte internationale contre trafic de drogue.

Les prisonniers en Suisse pour des crimes de ce type sont strictement jugés par législation en vigueur dans pays dans les cas où des substances sont introduites pour commerce illégal sur territoire national, mais ils sont également jugés par les lois internationales si les personnes entrent en Suisse avec d'autres fins économiques (comme blanchiment d'argent).

Contactez-nous maintenant
Avocats pénalistes 24x24
Whatsapp  
 
 
Espagnol italien français anglais
Tel +39 335 705 9564
email: alessandrotirelli@yahoo.it
 

Assistance juridique urgent au détenu
L'attention immédiate au détenu est essentielle pour une bonne défense pénale. Nous sommes un cabinet d’avocats spécialisés en droit pénal spécialisé dans les affaires d’extradition, de trafic de drogue ou de trafic de drogue, de crimes économiques et financiers, de problèmes informatiques et pénaux en général. Nous avons des bureaux en Espagne, en France, en Italie, en Allemagne, au Portugal, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, au Danemark, en Belgique, en Grèce, aux États-Unis, en Suisse et dans 25 autres pays. Nos avocats pénalistes sont des experts en matière d’offre de services d’urgence criminelle avant des accusations pour différentes infractions pénales présentes dans la jurisprudence de chaque pays. Nous pouvons vous assister dans tous les pays européens: contactez-nous maintenant.

Please publish modules in offcanvas position.